Des trucs pour réduire ses frais de garderie ou de CPE

Épargner. Économiser. Empocher.

Découvrez comment réduire vos faire de garderie ou de CPE

Les frais de garde ou de CPE peuvent occuper une bonne partie du budget d’une famille. Avec l’ajout de la contribution additionnelle, certaines familles se retrouvent avec une facture salée au moment de faire leurs impôts. Voyez comment vous pouvez les réduire et bonifier votre nouvelle Allocation Canadienne pour Enfant.

Goutez-vous encore l’amertume du supplément de garderie ou de CPE que vous avez du payer en avril dernier? Imaginez, certains ont du débourser jusqu’à 2 300$ supplémentaire pour un enfant en CPE ou en garderie subventionnée! Se retrouver avec un taux marginal d’imposition de près de 60%, en incluant la contribution additionnelle : Ça laisse des maux de coeur longtemps. Des gens ont même du contracter des dettes pour les payer. Peut-être avec Desjardins, suite à une de leur plus mauvaise pub de leur histoire… Bien content ceux qui n’ont pas eu à débourser autant. N’empêche qu’additionné à tout le reste, on s’en serait bien passé non?

Bien sûr, on rappellera qu’il faudrait commencer à y penser maintenant, utiliser le calculateur du gouvernement et mettre de l’argent de côté ici et là en prévision d’avril 2017. On pourrait aussi demander des retenus supplémentaires sur son salaire pour ne pas avoir à y penser. Mais, ne s’arrêtons pas là, il y a mieux encore! Après avoir compris pourquoi vous avez du payer ce montant pour le CPE, ne faites pas simplement prévoir celui de l’an prochain, comme si c’était une fatalité. Poser des gestes aujourd’hui afin de réduire le montant que vous devrez payer.


Essayez mon calculateur de frais de garderie pour savoir comment vous pourriez économiser sur vos frais de garde.


Pas le temps de vous replongez (juste un p’tit peu là) dans vos papiers d’impôts ou Impôt Expert?

Et si cela permettait de réduire votre facture réelle des couts de garderie subventionnée ou de CPE?

En plus d’augmenter vos versements d’Allocation Canadienne pour Enfants de l’an prochain.

Tout en épargnant pour le long terme.

Et vous donnait un retour d’impôt en prime.

Toujours pas le temps?

Prenons quelques instants pour voir comment fonctionne réellement le calcul de cette fameuse contribution additionnelle. Après on pourra lui presser le citron et voir comment 3 familles différentes peuvent naviguer dans cet algorithme pour en dégager des gains.

Comment fonctionne la contribution additionnelle pour les CPE?

Le nouveau tarif de garde quotidien pour 2016 est de 7,55$. Vous le payez déjà directement au CPE ou à la garderie en milieu familial. Ça, il n’y a pas moyen de s’en sortir, vous devrez le payer. Au complet. Ce qui veut dire multiplié par 260 jours : 1963$ pour chaque enfant.

Arrive l’Annexe I du rapport d’impôt qui dit que si votre ménage a gagné plus de 50 545$(indexé 2016) l’année précédente vous devrez payer 0,70$ de plus par jour. Première dépense supplémentaire : 182$. Ensuite, vous Insert2devrez payer 3,9% sur chaque dollar de revenu familial qui excède 75 820$. C’est surtout ici que cela commence à faire mal, car la facture supplémentaire peut monter jusqu’à 12,15$ de plus par jour, pour un joli total de 20,70$/jour. Ou 5 382$ par an. Il y a de quoi s’étouffer avec son café.

Vous avez plus d’un enfant en CPE? N’ayez crainte, le gouvernement a adopté les techniques marketing de chez Nickel’s pour faire accepter la hausse de tarif des CPE. Le 2e est moitié prix, le 3e est gratuit.

Alors quoi faire pour réduire la facture?

Une seule option : réduire son revenu familial net. Attention de ne pas le confondre avec la notion de revenu après impôt. Le revenu familial net est la ligne 275 de votre rapport d’impôt. C’est d’ailleurs sur cet unique chiffre (combiné à celui de votre conjoint-e) qu’une multitude de choses sont calculées. Bien sûr l’impôt, mais on pense également à l’assurance médicament et à la cotisation santé. Alors, comment réduire son revenu familial sans allez voir son patron et demander une baisse de salaire?

Cotiser à son REER! Chaque dollar cotisé fait diminuer votre revenu imposable ET votre revenu net. (Notez qu’il existe une panoplie d’autres possibilités afin de réduire votre revenu net)

Qu’est-ce ce que cela rapporte au final

Cela va dépendre du revenu de votre ménage. S’il est près de 50 545$ pensez à cotiser juste assez pour passer en dessous de ce chiffre magique. 1$ de trop au-dessus et vous devrez débourser 182$! Considérant que l’on devrait épargner au moins 10% de ses revenus en REER par année, l’effort est très atteignable pour un couple ayant des revenus d’environ 60 000$.

Quand vos revenus sont au-dessus de 75 820$, là il y a vraiment beaucoup de potentiel pour économiser en cotisant! D’accord, vous faites clairement trop d’argent pour vous sauver du 182$. Par contre, chaque dollar cotisé au REER vous fera épargner 3,9% d’impôt provenant de la contribution additionnelle au CPE. Quand on sait que les gens ayant des revenus élevés peuvent être déjà imposés jusqu’à près de 50% en plus, ce n’est pas à négliger.

Encore d’autres gains

En plus d’économiser sur vos frais de garde, vous vous engager sur la voie de l’épargne. Vous êtes déjà gagnant ici. Mais vous recevrez en plus le retour d’impôt associé à votre cotisation REER. Win-Win. Si vous n’arrivez pas à cotiser autant que vous le voudriez, votre retour d’impôt pourrait au moins compenser pour la contribution additionnelle de CPE qui vous reste à payer. À défaut de recevoir de l’argent en avril, se sauvez de faire un chèque, c’est déjà ça de pris.

Et l’Allocation Canadienne pour Enfant dans tous ça?

Le gouvernement fédéral a éliminé la PUGE, la PFCE et la SPNE en juillet dernier pour les remplacer par l’Allocation Canadienne pour Enfant (ACE), plus généreuse pour près de 90% des ménages. Et celle-ci est également basée sur le revenu familial net. En cotisant à votre REER vous pourrez ainsi également bénéficier d’une prestation d’ACE bonifiée. Win-Win-reWin!

Une dernière twist pour les motivés

Si dans l’année précédente(e.g. 2015) de Insert3celle pour laquelle vous faites vos impôts (e.g. 2016), vos revenus sont inférieurs à 50 545$, vous ne paierez rien du tout. Même si cette année là (2016) vous faite 75-100-150 000$! Vous pouvez ainsi cotiser à votre REER seulement une année pour passer sous la barre et vous éviter de payer les cotisations supplémentaires de CPE pour 2 ans. Idéal pour les familles propriétaires de PME qui peuvent moduler les dividendes qu’elles se versent! Elles auraient fortement intérêt à discuter avec leur comptable, alors que le Centre Québécois de Formation en Fiscalité prévoient des scénarios d’économie pouvant aller jusqu’à 16 000$!

3 familles, 3 scénarios

Microsoft Word - Table1.docx

Microsoft Word - Table2.docx

Microsoft Word - Table3.docx

Photo pour promouvoir partage

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires

Loading Facebook Comments ...

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. 12 000$. C'est notre retour d'impôt cette année. - Se Payer En Premier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée


*